Recherche et Publications

Etat des lieux de l'activité physique et de la sédentarité des enfants et adolescents en France

Etat des lieux de l'activité physique et de la sédentarité des enfants et adolescents en France

Activité physique

Premier Report Card Français sur l’activité physique et la sédentarité des enfants et adolescents : la France rejoint une démarche internationale.

 

Le premier état des lieux national sur l’activité physique et la sédentarité des enfants et adolescents français vient de paraitre (Report Card 2016). Ce rapport éclaire la place de l’activité physique pour nos enfants mais aussi l’implication des institutions et le rôle de l’environnement pour favoriser cette activité. La rédaction de ce rapport repose sur le travail d’un comité national d’experts dans le domaine piloté par l’Université Clermont Auvergne et CALORIS, et a été permise grâce à un partenariat étroit avec l’Observatoire National de l’Activité Physique et la Sédentarité (ONAPS). Ce rapport français 2016 s’inscrit dans la démarche de près de 40 pays publiant un Report Card chaque année. Si il souligne des marges de progression aussi bien quant à nos politiques et actions de promotion de l’activité physique chez les plus jeunes qu’à nos méthodes d’évaluation de ces actions, il met aussi en avant la qualité et l’efficacité de certaines de nos institutions comme le milieu scolaire par exemple, placé parmi les très bon élèves aux niveau européen. Ce Report Card spécifique à l’enfant et adolescent accompagne la parution du tableau de bord annuel de l’ONAPS offrant une vision plus générale de l’activité physique et de la sédentarité en France. 

Contact. Thivel David, UCA, thivel.david@uca.fr            

 

http://www.onaps.fr/news/premier-report-card-francais-sur-l-activite-physique-et-la-sedentarite-des-enfants-et-adolescents-la-france-rejoint-une-demarche-internationale/

Voir le PDF

Etat des lieux de l'activité physique et de la sédentarité en France

Etat des lieux de l'activité physique et de la sédentarité en France

Activité physique

Selon une étude publiée en 2016 dans The Lancet, les problèmes de santé liés au manque d’activité physique auraient coûté 67,5 milliards de dollars (61 milliards d’euros) au monde en 2013 (pour 142 pays représentant 93 % de la population mondiale), soit plus que le produit intérieur brut (PIB) d’un pays comme le Costa Rica. Le total se répartit en 53,8 milliards de dollars de dépenses de santé et 13,7 milliards de dollars de perte de productivité. Cette étude est la première à chiffrer le coût de la « pandémie » d’inactivité physique. Déjà en 2012, The Lancet avait tiré la sonnette d’alarme en publiant le nombre de décès dans le monde liés à l’inactivité physique : plus de cinq millions chaque année, soit plus de décès imputables à l’inactivité physique que ceux liés au tabagisme.

Voir le PDF

Actualisation des repères du PNNS

Actualisation des repères du PNNS

Alimentation et comportement alimentaire

Actualisation des repères du PNNS :

révision des repères de consommations alimentaires

Voir le PDF